POLITIQUE

La partie suivante présentera le côté politique du problème de la stratégie politique russe par rapport à ses ressources au niveau énergétique. Le changement drastique du comportement russe a grandement été influencé par son accès aux ressources comme le pétrole et le gaz naturel. Cela amène à se poser la question suivante : La Russie pourrait-elle exploiter cet avantage qu’est sa productivité énergétique à des fins plus poussées que celles du simple commerce? A-t-elle, ou pourrait-elle, avoir assez de puissance dans ce domaine pour pouvoir diriger unilatéralement les autres pays de l’Union Européenne à son avantage et si une telle éventualité se produisait, que ferait-elle de cette nouvelle puissance? Pour tenter de répondre à ces questions, il faut tout d’abord analyser divers aspects de la problématique. C’est pourquoi le court texte qui suit montrera : ce qu’était la Russie avant la montée de Vladimir Poutine au pouvoir, ensuite sa remontée comme puissance Putinmondiale et enfin,  la perception qu’ont certains pays face à la Russie d’aujourd’hui.

La Russie avant Poutine

Le règne de Boris Eltsine  marque la fin de l’époque du communisme en Russie. Il est aujourd’hui considéré comme le premier président postsoviétique. C’est avec lui que la Russie va commencer à sortir d’un système défaillant. C’est une époque difficile où les mots « liberté » et « folie » s’entremêlent. Malgré quelques bévues commises par Eltsine, notamment les guerres en Tchétchénie, la Russie reste dans le chemin de l’espoir. Malgré la crise financière de 1998, le gouvernement se maintient, mais tout reste un peu fragile, vu Présidentl’apparition d’un nouveau parti de gauche, apparu grâce à de nouvelles réformes « ultralibérales » qui ont permis à une économie de marché de s’implanter. C’est la fin d’Eltsine, qui se voit par la suite pardonné d’avoir brisé l’économie russe par son dauphin Vladimir Poutine. Ce dernier donne à Eltsine et sa famille une immunité qui les protégera de toute sanction. Boris Eltsine laisse donc derrière lui une économie fragile, une société appauvrie et la puissance de la Russie toujours aussi peu concurrentielle.  Par contre, il a donné un grand coup pour implanter le capitalisme, ce qui s’illustre par l’apparition de plusieurs industries et groupes financiers. C’est à partir de ce moment, que commence réellement la remontée de la Russie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Accueil
 
Histoire
 
Politique
 
Économie
 
Géographie
 
Entrevue
 
Médiagraphie
 
Cellule d'infiltration DIASH