OPÉRATION PLOMBERIE RUSSE - 552

Depuis la chute du Mur de Berlin, entraînant en même temps l’URSS dans le chaos, la démocratie, du modèle américain, s’est propagée dans l’ensemble du monde occidental. L’Amérique avait remporté la longue partie de bras de fer qu’a été la guerre froide. Cependant, cette Russie qu’on a laissée gisante et éclatée, n’est pas restée ainsi amorphe, attendant l’ultime coup de grâce. D’une main de fer, des hommes comme Eltsine et Poutine ont remis la Russie sur pied, lui permettant de retarder sa mort prématurée.

Ils sont parvenus jusqu’à aujourd’hui à maintenir ensemble un territoire immense et divisé, à la fois par un contrôle militaire (Tchétchénie), politique (gouvernement pro-russes dans les ex-républiques soviétiques) et énergétique (pétrole, gaz naturel). C’est sur ce dernier point que nous attirons l’attention dans notre futur travail. Comment la politique étrangère russe se traduit-elle par le biais de la domination énergétique? La Russie, qui a pris comme tangente d’amorcer de politiques très agressives et très controversées, a certainement l’idée d’utiliser ses imposantes ressources énergétiques comme une véritable arme politique dans le grand jeu de la politique internationale. Certaines régions du globe, comme l’Union Européenne, principal client de la Russie, ont peur que le commerces du pétrole et du gaz naturel russe soit utilisé à des fins d’exclusions politiques et économiques.

D’autres, comme les ex-républiques soviétiques reçoivent un poids considérable de la part de Moscou pour s’intégrer au marché pétrolier russe. C’est donc en faisant un parcours historique (Comment a évolué la politique axée sur l’énergie, et ce, au travers l’URSS et le régime de Poutine?), politique (Quelles sont les démarches diplomatiques qui passent par le biais de ce contrôle énergétique?), économique (Comment la Russie peut-elle utiliser sa puissance énergétique comme chantage économique? Doit-on nécessairement la considérer comme une menace économique? . Avec notre dépendance énergétique, est-ce que la Russie va aider l’Occident ou « abuser » de cette dernière?) et géographique (Comment s’exprime donc géographiquement, par rebond d’un point de vue géostratégique, ces conflits de souveraineté énergétiques? Où sont situées les principales ressources énergétiques de la Russie et de l’Europe de l’Est?), que nous serons en mesure de mettre la lumière sur cette question.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Accueil
 
Histoire
 
Politique
 
Économie
 
Géographie
 
Entrevue
 
Médiagraphie
 
Cellule d'infiltration DIASH