Nous avons choisi comme thématique le trafic illégal d’armes légères et ses impacts sur la République démocratique du Congo. Ce pays a connu une histoire assez mouvementée remplie de conflits. Le pays est constamment au centre de  conflits intra-étatiques qui sont causés par plusieurs facteurs, notamment la prise du pouvoir et le contrôle des richesses naturelles. Nous avons axé notre documentation sur la période qui s’étend du début du pays comme État indépendant à aujourd’hui afin d’en faire ressortir l’essentiel.

Notre question centrale, ou plutôt notre problématique, se définit donc comme suit : quelles sont les raisons qui ont influencé le trafic d’armes en République démocratique du Congo, et quels sont les impacts de ce dernier ?

Quatre disciplines nous aideront donc à répondre à cette problématique de manière à bien comprendre la situation que vit la population du pays.

En ce qui concerne la discipline de l’histoire, c’est-à-dire le rappel des événements précédents, servira à expliquer les raisons qui ont favorisé le trafic illégal d’armes légères à la République démocratique du Congo. Nous expliquerons donc comment les facteurs internationaux ont favorisé la vente d’armes vers la RDC et les problèmes internes du pays, qui eux, ont favorisé le fait de combler un besoin par l’armement.

Ensuite, la situation politique s’est gravement détériorée. Le Congo-Kinshasa a connu une guerre, vers la fin des années 1990, qui fut considérée comme l’une des plus meurtrières depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Cette guerre est survenue en raison du renversement du gouvernement de Mobutu. L’instabilité politique favorise alors grandement le trafic illicite d’armes, de drogue et d’humains, ce qui entraine le peuple à s’armer, à former de petites milices et à se rebeller contre l’ordre.

Du côté économique, nous savons que c’est toujours un enjeu problématique puisque le trafic d’armes illégales est très présent et représente une nuisance à une saine économie. Nous établirons donc les conséquences qu’apporte l’instabilité politique en République démocratique du Congo ainsi que l’effet de la mondialisation sur le trafic illégal d’armes légères.

En ce qui a trait à la dernière discipline, il s’agit d’une approche de la thématique grâce à la sociologie. Cette approche nous aidera à dresser un portrait global des impacts des conflits armés sur la population congolaise. En effet, les victimes d’attaques sont nombreuses et n’arrêtent plus d’augmentées. Les droits de l’Homme y sont largement violés pendant que les crises continuent. Nous établirons un portrait de toute cette situation.