Après avoir étudié en droit international à l'Université de Bretagne Occidentale (en France), Yannick Quéau a obtenu en 2003 un baccalauréat en science politique avec concentration en relations internationales de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM). Il a complété une maîtrise en science politique spécialisée en relations internationales dans cette même université. Son mémoire traite des bouleversements dans l'architecture nord-américaine de sécurité depuis le 11 septembre 2001.  Plus spécifiquement de la manière dont les différents paliers de gouvernements (fédéral, fédéré et municipal) sont affectés au Canada et aux États-Unis par le nouvel agenda sécuritaire.

Yannick Quéau est également associé au Groupe de recherche sur l'industrie militaire et la sécurité dirigé par le professeur Yves Bélanger (UQÀM) et à la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangères et de sécurité dont le titulaire est le professeur Stéphane Roussel (UQÀM).  Ses recherches actuelles portent principalement sur les questions touchant aux armements, à leur développement, à leur commerce et aux dimensions stratégiques qui s'y rapportent.  Il enseigne en science politique et en histoire militaire depuis janvier 2006 au Collège royal militaire de Saint-Jean-sur-Richelieu.