Histoire

Introduction

Depuis de nombreux siècles, l’Afghanistan souffre d’un manque de stabilité incomparable. Ce manque de stabilité est sans aucun doute l’élément le plus important que l’on peut remarquer en adoptant un regard historique sur ce pays du Moyen-Orient. Dans ce volet, nous nous intéresserons davantage à l’histoire afghane depuis la période de l’occupation soviétique. Bien sur nous pourrions remonter plus loin dans le temps puisque cette instabilité que les afghans subissent date de nombreux siècles, mais la couverture de la première guerre afghane à aujourd’hui sera suffisante pour démontrer les maux dont souffre l’Afghanistan. Ce survol historique de cinq périodes incontournables aura principalement pour but de montrer les causes de la désunification du pays et non d’avancer d’éventuelles solutions. Le survol comprendra d’abord l’occupation soviétique, le départ des soviétiques, le gouvernement des moudjahiddins, les talibans au pouvoir et finalement la mise en place du gouvernement Karzai.

1979 à 1989 :
L’occupation soviétique en Afghanistan

(Première guerre d’Afghanistan)

Dans le contexte de la guerre froide, le 24 décembre 1979 les troupes soviétiques débarquent en Afghanistan pour ramener Babrak Karmal au pouvoir et du même coup diminuer l’opposition grandissante face au communisme. Ces derniers justifient leurs actes en prétendant vouloir maintenir le régime islamiste afghan en place et préserver le calme en Asie centrale. Durant le même mois, les hommes du général soviétique Sokolov  prennent plusieurs villes dont quelques unes du centre de l’Afghanistan à l’aide de troupes aéroportées. Toutefois, les troupes soviétiques font face à une vive opposition inattendue de la part de la résistance nationale afghane. Les soviétiques parviennent tout de même à étendre leur contrôle sur une bonne partie du territoire afghan lors des trois premières années. En mai 1986, la première guerre afghane prend un nouveau tournant avec l’arrivée à la Maison-Blanche de Donald Reagan. À partir de ce moment, les troupes afghanes dont les moudjahiddins reçurent une fourniture massive d’armes américaines 1. Des groupes fondamentalistes afghans reçurent donc de l’aide financière et militaire notable de la part de la CIA.  Durant la même année, Babrak Karmal fût remplacé à la tête du pouvoir afghan par Mohammed Nadjibullah. Après dix ans de guerre, les soviétiques quittent l’Afghanistan le 15 février 1989 avec comme bilan de lourdes pertes matériels et humaines 2 . Pendant le conflit, environ trois millions de réfugiés afghans passèrent les frontières de l’Afghanistan pour se réfugier au Pakistan ou en Iran 3. Certains d’entres eux étaient des talibans qui suite à leur arriver au Pakistan envoyèrent leurs enfants dans des madrasas (écoles extrémistes islamiques). Nous assistons donc durant cette période à la naissance du mouvement taliban.



1989 à 1992 :
Le départ des soviétiques

C’est durant cette période que l’on peut véritablement remarquer les répercussions du départ soviétique et de l’appui militaire américain. Le chaos serait sans aucun doute le meilleur mot pour la décrire.

Après avoir grandement contribué à l’échec de l’URSS en Afghanistan, les États-Unis cessèrent leur aide aux moudjahiddines. Ces derniers continuèrent tout de même leur combat contre les restes du régime communiste en place à Kaboul car ils jugeaient que le gouvernement afghan de l’époque était trop anti-islamique. Ce conflit opposait les forces communistes du gouvernement Nadjibullah aux moudjahiddines. Ce qui résultera de réactiver une guerre civile jusqu’en avril 1992 (chute de Kaboul) 4. Cette défaite du communiste en Afghanistan marque aussi ce qui fut interprété comme la fin de l’hégémonie pashtoune. Le régime islamiste fut installé par les moudjahiddines suite à leur victoire mais ils devront maintenant faire face à un autre problème. C'est-à-dire que dans chaque village et province, les seigneurs de la guerre qui avaient combattu les soviétiques, veillaient maintenant à leurs propres intérêts.


1992 à 1996 :
Le gouvernement des moudjahiddines

Suite à la victoire des moudjahiddines et à la défaite du communiste en Afghanistan, les conflits armés éclatèrent entre les musulmans radicaux et modérés, sunnites comme chiites, ainsi que différents groupes ethniques (Pashtounes, Ouzbeks, Tadjiks et Hazaras) pour le partage du pouvoir. Pendant l’année 1992, les différentes factions en conflit conclurent à la mise en place d’un conseil intérimaire pour gouverner l’Afghanistan. Le 1er janvier 1994, les combats reprirent à Kaboul et brisant ainsi le premier accord de paix. Le second sera conclu en janvier 1995, mais sera rapidement rompu par l’ascension militaire du mouvement taliban qui apparu officiellement durant l’été 1994 5. Le mouvement taliban accusa les moudjahiddines d’avoir trahi la confiance du peuple afghan en échouant à la construction d’un authentique gouvernement islamique. Bien que les talibans remportèrent de nombreuses victoires sur les moudjahiddines, la guerre civile et son lot d’atrocité se poursuivit jusqu’au printemps 1995.



1996 à 2001 :
Les Talibans au pouvoir

Les talibans prennent officiellement possession du pouvoir le 27 septembre 1996 suite à la prise de Kaboul 6. À partir de ce moment, ils occupent déjà une bonne partie de l’Afghanistan. Les forces armées moudjahiddines forment alors une alliance pour devenir l’Alliance du Nord (principalement des Ouzbeks et des Tadjiks). Bien que les talibans occupent une bonne partie du pays, l’Alliance du Nord qui possède une armée comparable à celle des talibans, continue d’attaquer pour affaiblir le régime en place. Le régime taliban pouvait compter sur l’appui de l’Arabie Saoudite et des services secrets pakistanais. Durant cette période, les talibans imposèrent leur vison strict de la loi coranique. L’Afghanistan est donc venue un État islamique dominé par les hommes. Il faudra attendre le 7 octobre 2001 à l’aide de bombardements stratégiques avant que les troupes américaines interviennent en Afghanistan 7. Ce fut le début de la fin pour le régime taliban.



2001 à Aujourd’hui :
Le gouvernement d’Hamid Karzai

(Seconde guerre d’Afghanistan)

Le 22 décembre 2001, le gouvernement de Hamid Karzai prend place et aura pour objectif de rétablir l’ordre dans le pays avec l’aide de la coalition menée par les États-Unis. En 2004, Kaboul est le seul endroit dans le pays ou le gouvernement de Karzai est partiellement effectif. Dans le reste du pays, les chefs de guerre (issus de l’ancienne Alliance du Nord) tentent de s’attacher au pouvoir. Certains d’entre eux seront intégrés au gouvernement provisoire. Toutefois, ils sont mit de côté peu à peu par le gouvernement Karzai depuis la mi-2004 8. Pour leur part, les talibans restant essaient de détruire en vain le gouvernement en place par le biais de divers attentats.

 Conclusion

Pour conclure ce volet, nous pouvons constater le manque de stabilité de l’Afghanistan en regardant son bilan historique. Bien que les différents régimes se succèdent et ne se ressemblent qu’à certains égards, chacun d’entre eux à jusqu’à présent échouer à rapatrier le pays. Les nombreuses factions et ethnies sont l’un des facteurs qui explique le manque de stabilité. Chacune d’entre elles agissent selon leurs propres intérêts et non ceux du peuple afghan. L’histoire nous apprend qu’étant donné les nombreux différents entre ces ethnies depuis de nombreuses années, un climat de paix sera difficile à installer. La religion aussi est l’une des causes de conflit entre les différentes factions afghanes. Certaines d’entre elles sont plus radicales alors que d’autres sont plus modérés face à la religion islamique. D’autre part, l’appui selon leurs intérêts des différents pays tel que les États-Unis et le Pakistan, est également un facteur considérable en ce qui concerne le manque de stabilité chronique. L’intervention de ces pays s’est jusqu’à présent avéré plus néfaste que positif pour l’Afghanistan.

 


1 «Afghanistan», Université Laval [En ligne], http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/afghanistan.htm
(page consultée le 29 avril 2008)

2 «Première guerre d’Afghanistan», Wikipédia [En ligne], http://fr.wikipedia.org/wiki/Premi%C3%A8re_guerre_
d%27Afghanistan
  (page consultée le 29 avril 2008)

3 «Afghanistan», Université Laval [En ligne], http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/afghanistan.htm
(page consultée le 29 avril 2008)

4 «Afghanistan», Université Laval [En ligne], http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/afghanistan.htm
(page consultée le 29 avril 2008)

5 «Afghanistan», Université Laval [En ligne], http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/afghanistan.htm
(page consultée le 29 avril 2008)

6 «Afghanistan», Université Laval [En ligne], http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/afghanistan.htm
(page consultée le 29 avril 2008)

7 «Background note: Afghanistan», U.S. department of State
[En ligne], http://www.state.gov/r/pa/ei/bgn/5380.htm
(page consultée le 29 avril 2008)

8 «Histoire de l’Afghanistan», Wikipédia [En ligne], http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l'Afghanistan
(page consultée le 29 avril 2008)